CITOYENNETE EN HERITAGE

Bienvenue !!!

vogue

Par le biais de ce blog vous serez au courant de la vie de l'association,  des démarches entreprises

auprès de la mairie,et faire vos propres suggestions pour rendre votre village plus proche de vous.

On compte sur vous tous, le village et la gare pour nous rejoindre.

Une réunion d'information sera prochainement organisée pour les personnes interressées.

Pour nous contacter, vous pouvez réagir à chaque message en cliquant sur le lien commentaires situé

ci-dessous ou en allant sur le bloc de droite en cliquant sur Pour nous contacter.

 

Posté par Citoyennete en H à 09:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]


10 septembre 2018

Les ponts en Ardeche

image

Ce vendredi 07 septembre , à l'invitation de l'association Vog'art , Monsieur Yves Morel est revenu à la salle polyvalente de Vogüé pour présenter cette fois un historique des ponts routiers en Ardèche , conférence agrémentée de nombreux documents , devant un public d'environ 200 personnes . Ponts voûtes , ponts poutres ou ponts suspendus , tous ont leur histoire inscrite dans le paysage local au fil du temps . 

image

2300 ponts pour 3600kms de routes , ouvrages d'art présentant une créativité hors du commun dans leur construction , nombre important qui place l'Ardèche dans le peloton de tête des départements pour la quantité de ponts ; il y a d'ailleurs 57 villes ou villages ayant un nom comportant ou évoquant le mot "pont " .

Pourquoi ce nombre :

* la géographie du département , avec une topographie difficile , les contraintes du milieu naturel , l'enclavement , les 5000 kms de rivières ( chaque cours d'eau est un obstacle à franchir ) , le dénivelé ( 1700 M pour le bassin versant de l'Ardèche du Mezenc aux rives du Rhône.

Comment se passer des ponts :

Longtemps , pour éviter les  coûts de construction , les hommes ont essayé de trouver des alternatives et ce dès le Moyen Âge . Des itinéraires qui évitent les cours , routes de crêtes avec de fortes pentes accessibles aux transports par portage à l'aide de bêtes de somme , les bacs pour traverser ( en 1800 on ne comptait que deux ponts sur les rives du Rhône) et les passages à gué , ces deux derniers soumis aux caprices des cours d'eau  ( courants trop forts ou crues ) rendant leur utilisation aléatoire et saisonnière .

Le pont est donc l'ultime recours au désenclavement, mais il faut en réduire les frais de construction au maximum . On choisit donc de les établir au plus bas du site du cours d'eau et pour l'essentiel on a recours à la maçonnerie avec des ouvertures entre 2  et 5 mètres  et on remarquera que plus la region est accidentée , principalement en Haute Ardèche , plus il y a de ponts 

L'historique des ponts : constructions  échelonnées sur 20 siècles , au début ponts romains  (dont 2 seuls subsistent au Pouzin et à Viviers , les autres ont disparu au cours des siècles ) ou ponts romans au Moyen-Age . Ils seront pour beaucoup restaurés au 18 ème qui  devient aussi une grande période de nouveaux ouvrages ( necessité due au système de déplacement des charges  , le "portage "  par mulet progressivement remplacé par le " roulage " , d' oú obligation de voies carrossables et permettant aussi de relier la vallée du Rhône vers Avignon au sud et Le Puy au nord pour les échanges commerciaux entre autres . les constructions étaient souvent confiées à des entreprises ou de grandes familles qui en contrepartie faisaient acquitter un droit de péage pour la traversée .

Au 19ème siècle , c'est la " révolution Marc Séguin " avec la création dès 1825 des nouveaux ponts suspendus . Ils ont peu à peu remplacé les bacs entre 1825 et 1850 . Suite à l'effondrement d'un pont de ce type en 1850 dans le Maine et Loire , accident ayant coûté la vie à de nombreux militaires s'y trouvant à cet instant , le Préfet ordonne l'arrêt de la construction des ponts suspendus .Avec l'essor de la métallurgie apparaissent vers 1860 les premiers ponts en acier . 

Au début du 20 ème siècle , avec la terrible concurrence du chemin de fer , c'est l'effondrement des recettes des péages.

En conclusion , les ponts sont des ouvrages vulnérables dont beaucoup n'ont pas résisté:

*à cause des crues des cours d'eau  : pour mémoire celui de Vogüé fut détruit trois fois en 1827 ,1857 et 1890 

*et aussi à cause de la folie des hommes : pendant la guerre , ponts détruits soit par le génie oú la résistance pour affaiblir l'avancement de l'armée allemande , soit par les bombardements .

Depuis l'accident de Gênes , le gouvernement mène une grande campagne pour la surveillance et la maintenance des ponts sur le territoire national .

Merci au conférencier qui a su une fois de plus captiver son auditoire ,  à Daniel Vachée qui a assuré les intermèdes musicaux en interprétant 2 chansons de sa composition : "sous le pont du canal " et " sous l'arche " , puis en clôture de soirée le succès de Georges Brassens " il suffit de passer le pont ", et à Vog'art qui a offert le verre de l'amitié et un très sympathique buffet .

image

 

Posté par Citoyennete en H à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2018

Rentrée des classes à Vogüé

Lundi 3 septembre , les parents d'élèves de l'école Volamau étaient mobilisés pour demander l'ouverture d'une 7ème classe , au vu du nombre important d'élèves . Une pétition a été signée et apportée directement à Privas .......en attente de décision de l'Inspection d'académie ?

ecole volamau 001

Posté par Citoyennete en H à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 août 2018

La municipalité informe , mais pas sur tout !!!!

Sur le marché estival du lundi matin , un stand d'information tenu par nos conseillers municipaux explique  aux touristes  et aux Vogueens les dangers de l'ambroisie , du moustique tigre et de la tique . C'est très bien , mais sans doute aurait-il été aussi très judicieux de les mettre au courant que pendant une grande partie de l'été , ils se baignent dans des matières fécales  avec tous les risques sanitaires que cela implique ( gastro-entérites , infections de la sphère ORL entre autres ) . Et cela Monsieur Bellanger , adjoint à l'environnement et responsable de ce stand le sait pertinemment en tant qu' ancien chirurgien . Bravo à nos conseillers d'opposition pour cette magnifique photo auprès de notre maire sur le Dauphiné libéré .  

Posté par Citoyennete en H à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2018

C'est l'effet papillon !!!!!la dernière de notre maire Laurent

image Un pont s'écroule en Italie.......Vite, vite , ouvrons les parapluies !!!!!

Heureusement le ridicule ne tue pas . Par précaution, on ne nage pas sous le pont , mais les touristes faisant bronzette sur leur serviette , les enfants jouant dans le sable eux ne risquent rien .......pas plus que les piètons , les voitures , cars et camions empruntant le pont tous les jours ! Faut-il aussi les avertir d'un " éventuel danger " ? ( qui existait déjà avant l'événement tragique de Gênes ). Quand on connaît le risque , on doit prendre les mesures qui s'imposent et fermer l'accès au pont !

Alors , après différents arrêtés pour  pollution des eaux de baignade , maintenant le pont à risque ! quel sera le prochain épisode dans la vie du village ? l'évacuation des habitants !!!! et pourvu que le château ne s'écroule pas LOL..

 

Posté par Citoyennete en H à 15:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 août 2018

Qualité des eaux de baignade

Dernières analyses du 13 août , une catastrophe .....les touristes se trempent  dans un bouillon de culture ,  une aberration de baigner des enfants , et même des bébés dans cette M....E !  

Escherichia coli : 17000 ( maxi autorisé pour une eau moyenne 1800 ) 

Enterocoques intestinaux : 5455 ( Maximum 600 ) 

Sans commentaire !!!!! mais nous nous posons toujours la question du rôle d'Ardèche claire et de sa vice- présidente notre maire Laurent . 

Quand à l'eau "potable " arrivant à nos robinets , nous aimerions des analyses plus régulières et à différents endroits de la commune , car des problèmes intestinaux ont été constatés à plusieurs reprises .

Plus les années passent et pire c'est !!!! Bien sûr les analyses sont affichées ainsi que le panneau de  baignade interdite , mais il faudrait une personne sur la plage pour interdire l'accès à la rivière aux touristes en leur expliquant les risques sanitaires auxquels ils s'exposent et ce que sont les escherichia coli et les entérocoques intestinaux .

Tous les étés c'est la même galère , alors puisqu' au niveau local , ça ne bouge pas , nous allons en référer au ministère de la santé en souhaitant que cela fasse avancer les choses . 

 

 

Posté par Citoyennete en H à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2018

Exposition EROTICA

imageimageimageimage

imageimageimage

imageimage

Du 10 au 26 août , l'association Vog'art présente à la salle des fêtes une exposition de peintures et de sculptures . Le thème choisi cette année est " l'érotisme " . A deux pas du château, il fallait oser et c'est innovant ......9 artistes  , 2 sculpteurs M.Hernandez et B.Ferrero, 7 peintres M.Barjon, A.Gadjyev , E.Mistretta , C.Norac , D.Prat , A.Valetta  vont vous enchanter par  la diversité et la qualité de leurs œuvres . 

Alors n'hésitez pas , l'expo est ouverte en semaine de 15h30 à 19 h ; le dimanche de 10h à 12 h et de 15h30 à 19h . Cela ne vous laissera pas indifférents . Merci à Nicole Bellanger , présidente de Vog'art pour ce joli moment .

imageimage

imageimage

imageimage

imageimageimageimage

 

Posté par Citoyennete en H à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2018

KIKI !...re

Sous le message précédent , Kiki a laissé 3 nouveaux commentaires ,  sans aucun intéret . Ce sont des discussions stériles . Pour nous le sujet est clos ! 

Posté par Citoyennete en H à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2018

" KIKI a encore frappé fort ! "

Le 17 juillet , premier commentaire déjà publié +un mail hors blog que je vous transmets : " YAKA.....FAUT KON .....ETC .....ce qui me rassure et certainement une très large majorité de la population de Vogüé , c'est que vous ne serez jamais à la tête de notre belle commune   hihihihihi " 

Le 29 juillet à 23h 26 nouveau commentaire , puis un second à 23 h 28 que je viens de publier sous le message réponse au commentaire de KIKI , enfin toujours le 29 juillet à 23 h 37 un nouveau commentaire sous le mot de bienvenue sur la page d'accueil .....à ce point- là , c'est à la limite du harcèlement !

Alors puisqu'il insiste , je vais à nouveau répondre à KIKI : 

* à son 1er commentaire , la composition de notre bureau a été fourni selon la régle à la préfecture ; les adhérents de l'association qui ont payé leur cotisation sont au courant . Mr KIKI a le plaisir de pouvoir lire le blog "gratuitement " et nous n'avons aucun compte à lui rendre à ce sujet . Quand à avoir la plume facile , merci ! je le prends comme un compliment ........

* aux deuxième et troisième commentaires , oui monsieur , j'ai aussi une vie privée , des petits-enfants en vacances et je ne passe pas mes nuits devant mon écran d'ordinateur 

* quand à votre mail , sachez qu'il n'est nullement dans mon intention de prendre la tête de notre "belle " commune , surtout qu'une association ne peut être à la tête d'une mairie ! par contre , vous , avez- vous digéré votre déculottée aux municipales de 2014 ? est-ce-cela qui vous rend tellement aigri et haineux ?

* quand à votre dernier commentaire concernant votre proposition pour le nom de notre association , je laisse les lecteurs du blog juger du niveau de vos propos à la limite de la vulgarité !

Je tenais aussi à vous rappeler que le rôle de notre association est un devoir d'information , pour les habitants de Vogüé qui souhaitent lire le blog , pour tout ce qui concerne le village : événements divers ( mariage , naissance ou décès ) , les activités des différentes associations qui souhaitent faire passer des infos , et la vie du village dont les conseils municipaux .....là ce n'est pas de notre fait si c'est l' OMERTA  et que nous devions parfois poser des questions qui dérangent  . En conséquence , si les messages du blog ne vous plaisent pas , rien ne vous oblige à continuer à le lire . Et je terminerai ainsi : " Je sais bien que je ne plais pas à tout le monde , mais quand je vois à qui je ne plais pas .....ben en fait , ça ne me dérange pas !!!

Ah!  j'oubliais ! me donnez - vous l'autorisation de citer votre nom car beaucoup de lecteurs me demandent qui se "cache " dérrière ce " KIKI " si virulent !

Posté par Citoyennete en H à 19:26 - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 juillet 2018

Passionné de " la petite reine "

imageimage

imageimage

 Mardi 24 juillet , Bertrand touriste venu de Dunkerque , passionné de cyclisme et d'histoire , a fait devant une vingtaine de Vogüéens ( et sa famille ) un exposé très détaillé et très documenté sur l'histoire d'un vélo ancien exposé " chez la Maurice " ; Laissons-lui la parole : Maurice Richard ( 1891- 1931) était un habitant de Vogüé , grand-père maternel de Martine et Didier Robert . Passionné de cyclisme , il courait en amateur et possédait plusieurs machines , de beaux vélos de course ! Une seule a réchappée à l' histoire .Sortie de "grange " depuis peu , cette bicyclette est conservée à Vogüé . Elle est visiblement ancienne . A bien y regarder de plus près , elle est bien née , mais un peu bizarre : elle a subi des modifications dans le temps et fut longtemps oubliée au fond d'un garage ou d'un atelier .

D'où vient ce vélo ? Quel est sa marque , son modèle ? Quel âge a-t-il ? Quelle fut son histoire ? Indice après indice , nous avons dechiré la brume épaisse entourant ce vestige puis nous avons essayé de recomposer son aventure ...

Né en 1891 , Maurice Richard a 29 ans en 1920 et est passionné de cyclisme ; il participe régulièrement à des courses en amateur et souhaite s'équiper d'un nouveau vélo . Mais comment le choisir parmi toutes les marques proposées et qui tentent d'imposer leur image par la publicité faites par affiches ou journaux , par les réseaux de concessionnaires à proximité ou la mise en valeur par des coureurs proffessionnels . Son choix va se porter sur Peugeot , une des plus anciennes maisons fabriquant des cycles . Ce choix lui assure la pérennité des pièces et de l'entretien où que la course ait lieu . Comme les plus grands cyclistes , Maurice Richard s'équipe de plusieurs modèles dont une bicyclette "course autogène " , bon milieu de gamme destiné aux amateurs passionnés et qui au catalogue des années 1920 coûte 620 francs ( soit environ 700 €uros actuels ). Ce vélo devait très certainement lui servir aux entraînements pour ménager les modèles plus fragiles dont la présence est attestée dans la maison Robert dans les années 40 , mais qui ont disparu avec la débâcle des troupes allemandes en 1944 .

Ce vélo n'est pas dans son état d'origine ; il a subi au fil des années de nombreuses modifications : changement de selle et de guidon , ajout de garde-boue et d'un deuxième frein à l'arrière , puis d'un porte-bagage porteur à l'avant . On peut voir que ce montage accompagné d'une chute fut fatal à la fourche qui est vrillée et pincée ; le vélo n'est alors plus stable et il est à supposer que c'est ce qui lui a valu sa mise au rebut , puis son oubli durant de longues années ce qui lui a permis de passer toutes ces années sans souffrir davantage .

Voilà donc un bref résumé du travail de fourmi effectué par Bertrand . Son exposé complet est à la disposition des visiteurs dans la galerie de photos anciennes , Grande Rue , au village où le fameux vélo est aussi exposé .

Un grand merci à Bertrand pour ses recherches , à Martine et Didier qui nous ont reçus pour cette causerie amicale qui s'est terminée comme il se doit par la dégustation de boissons locales et de gourmandises salées et sucrées offertes par les propriètaires de la galerie et petits-enfants de Maurice Richard !

image

 

 

Posté par Citoyennete en H à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]