Dimanche dernier , au village , nous avons frôlé la catastrophe avec une Ardèche montée à plus de 6 m hors de son lit !

Les habitants du village s'interrogent et " m'interrogent ".

Pourquoi la sirène , censée prévenir d'un risque imminent est-elle restée muette ? 

Pourquoi les personnes les plus proches du cours d'eau n'ont-t-elles pas été prévenues des risques pour elles-même et leurs biens ? Que ce soit Grand Rue , rue de l'Ardèche et  de l'Esparat  ou chemin du Bergeot , il y a des personnes âgées , isolées et vulnérables de par leur état de santé qui attendent encore un appel de la mairie ou la présence réconfortante d'un(e) élu(e) ! Il me semble que lors des dernières grosses crues , la mairie leur téléphonait , ainsi qu'aux autres riverains pour qu'ils aient le temps de prendre les dispositions nécessaires .......

Heureusement qu'il y a encore des voisins attentifs et complaisants pour en prendre conscience et apporter de l'aide . Rue de l'Esparat , c'est Julie Reignier qui est venu s'enquérir de Madame Mirabel et qui a eu la gentillesse de sortir sa voiture du garage et de lui monter allée du château , alors que l'eau était déjà sur la route au niveau de la Voguette .

Où étaient donc nos élus à ce moment -là ? beaucoup de curieux sur le pont vert pour voir le déchaînement des eaux , mais nos maire , adjoints et conseillers ont brillé par leur absence ! et c'est dommage .